mercredi 10 mai 2017

Mongolz


Voilà,
c'est presqu'un collage à la Godard, aperçu sur une colonne située à proximité de la cinémathèque française. La photo du film "Le Mépris", la citation de Jean-Paul II, le graffiti juste en-dessous. Rencontre improbable et cependant advenue d'éléments disparates. J'ai pris ça un jour étrange, le 7 mai 2017 après avoir visionné deux courts métrages de Jean Eustache assez peu à mon goût. J'ai aussi croisé Didier que je n'avais pas vu depuis longtemps, et j'ai pensé que peut-être nous n'aurions plus tant d'occasions que ça de nous voir, À présent c'est à cette phrase de Marcel Proust que je songe : "Les intérêts de notre vie sont si multiples qu'il n'est pas rare que dans une même circonstance les jalons d'un bonheur qui n'existe pas encore soient posés à côté de l'aggravation d'un chagrin dont nous souffrons".  Est-ce la nouvelle situation politique qui me fait y penser, ou bien autre chose ? Quoiqu'il en soit la photo me plaît bien.

2 commentaires:

  1. My favorite French film is Taverneir's "Coup de Torchon". I keep telling myself I should read Jim Thompson's "Clean Slate" which was the source, but I've yet to do it. I'm not sure that has anything to do with your thoughts, but I thought I'd throw it in. The current set of Instagram shots are superb. The tracks with the threatening skies, the backyard train, the bizarre balconies.. Wonderful stuff, all of them.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir