lundi 22 mai 2017

Appartenir à autre chose


Voilà,
"parfois, la nuit, je ferme les yeux et je vois apparaître une suite de petits tableaux, très fugaces mais très nets (aussi nets que le monde extérieur) : il y a là des personnages étranges, des dessins et des signes symboliques, des nombres (j'ai déjà vu aussi des nombres) etc. Et parfois — sensation très curieuse — j'ai tout à coup l'impression d'appartenir à autre chose." Fernando Pessoa (Fragments d'un voyage immobile)

3 commentaires:

  1. Well done--- Lots of tension going on here I think.

    RépondreSupprimer
  2. les pensées s'évaporent, se posent on ne sait où ni comment
    et la vie devient un puzzle à faire et défaire !
    merci pour ton com trop sympa !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir