dimanche 12 février 2017

Hôtel Télémaque


Voilà,
c'est la devanture de l'hôtel Télémaque, rue Daguerre. C'est un hôtel bon marché pour touristes, dans une rue vraiment sympa. J'aime ces figurines, cette décoration. Je passe devant très souvent, et toujours ça attire mon regard. Je ne sais pas pourquoi ce soir j'ai pris une photo. Le buste de clown m'évoque Alain Gautré auquel je pense beaucoup ces derniers jours. Sa disparition m'affecte. On se croisait de temps à autre, et le début des années 90 durant lesquelles nous voyions assez souvent, me revient en mémoire. Voilà, c'est comme ça. Ce qui ne peut se dire doit se taire. essayons de songer plutôt aux menus étonnements de la vie.

4 commentaires:

  1. I think I was that way with Peter Ustinov when he died--- I had a lot of fun with him on two occasions back in the middle 60's-- Gautre must have been a most interesting man.

    RépondreSupprimer
  2. The most ordinary things can trigger unusual memories Kwarkito.. M. Gautre was a talented and memorable man, he was too young to go!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup aussi cette devanture qui, oui, provoque mon étonnement. Pas de souvenirs chez moi mais les doux souvenirs sont toujours si bons à garder...besito.

    RépondreSupprimer
  4. Ce qui ne peut se dire doit se taire ou s'écrire...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir