mardi 25 octobre 2016

Zoo


Voilà,
les années ont passé sans qu'il ne s'en soit tout à fait rendu compte. Les enfants ont grandi, et désormais il ne marche plus en leur compagnie au jardin des plantes. Le zoo et sa ménagerie où les animaux en cages attendrissaient le plus jeune, ne sont désormais qu'un lointain souvenir. A peine se rappelle-t-il des bras étrangers auxquels il s'abandonnait alors et qui lui offraient un vague réconfort qui le dédommageait à l'occasion d'une vie devenue terne et routinière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir