mardi 23 septembre 2014

Après-midi lecture


Voilà,
un nouveau Frédéric Pajak, J'ai vu ça en passant devant ma librairie, et j'ai craqué. Cet auteur que j'ai découvert il y a quatre ans, est devenu depuis une sorte de compagnon. Du coup au lieu de travailler, j'ai passé l'après-midi à bouquiner. J'ai beau vouloir arrêter d'acheter des livres à cause du manque de place, ceux là, en plus d'être pertinents, poétiques, subtils et émouvants sont aussi des beaux livres. J'espère que plus tard ma fille les lira. Les dessins qu'il réalise lui-même, et ce rapport qu'il établit avec ses textes, sa façon de mêler sa biographie à celle des auteurs qu'il évoque, son aptitude à être à la fois didactique et sensible, tout cela me touche particulièrement. À chaque fois j'apprends plein de choses. C'est un regard vraiment singulier sur la littérature, sur les auteurs qu'il aime. C'est donc le troisième tome de la série "Le manifeste incertain" qui achève un cycle biographique sur Walter Benjamin et en inaugure un autre consacré à Ezra Pound. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir