mardi 13 mai 2014

Espiègle nuage


Voilà
ils peuvent bien penser ce qu'ils veulent les gens je m'en fous. Si ça me plaît à moi de traîner, de rien foutre, d'aller de ci de là, de dormir la nuit sur un banc quand j'en trouve. Ou ailleurs. Hein ! en quoi ça les regarde. Je traîne. Et alors ? J'aime ça traîner. La nuit je traîne le jour je traîne. J'ai toujours mon cabas avec moi. C'est bien rare qu'il n'y ait pas quelques trucs à ramasser. Des trucs et des machins, et des bidules aussi. Là j'ai trouvé des bouts de fil électrique. Je ne sais pas à quoi ça peut me servir, mais on ne sait jamais. J'embarque. C'est toujours quand on ne les a pas qu'on a besoin des trucs. Ou des machins. Ou des bidules. Je crèverai pas sans rien. J'en aurais plein les poches. j'aurais des choses. Bientôt je serai comme ce mur. Je me fondrais dans ce mur. On ne verra pas la différence. De toute façon je fais déjà partie du paysage. Attention je ne ramasse pas n'importe quoi. A chaque chose, à chaque débris, correspond une idée. Oui j'ai encore des idées. il y en a que ça fait bien chier. Mais c'est comme ça. La bête rumine encore. Je n'ai pas dit mon dernier mot. D'ailleurs je les emmerde. Je crache par terre. Que ça leur plaise ou non. Et si ça me gratte, je me gratte. Un jour j'en pousserai un sous une bagnole il comprendra que moi faut pas me chercher, aussi vrai que je m'appelle Robert Ribier. J'avais un chien avant. Il est sale il a les yeux jaunes qu'ils ont dit. Ils l'ont piqué. Et moi j'ai gueulé vous me piquez pas. Ce qui leur faudrait à tous ces nazes c'est une bonne guerre. Regarde moi ces conneries. Ils ont collé une grimace là-haut. C'est les pompiers qui font ça ils ont des grandes échelles. Bah oui il n'y a que les pompiers pour faire des conneries comme ça c'est sûr. Ah ouais tu dis que c'est un nuage pas une grimace. D'accord, va pour le nuage. Pour ce que ça change. 

3 commentaires:

  1. Estupenda fotografía, con una buena historia
    que la acompaña. Espléndido resultado.

    Un saludo, Ángel

    RépondreSupprimer
  2. "La bête rumine encore", c'est bien dit. Est-ce que la mienne rumine encore ?

    RépondreSupprimer
  3. quelqu'un a du le bidouiller avec deux bouts de fils électriques pour le téléguider ce nuage grimace !
    comme quoi, t'as raison, faut tout garder ! et puis tu fais comme tu veux, ceux qui critiquent
    voudraient qu'on soient comme eux... des cons !

    RépondreSupprimer