vendredi 10 août 2012

La statue de Montaigne


Voilà,
hier, je suis passé en fin d'après-midi rue des Écoles devant la statue de Montaigne sculptée par Paul Landowski. Son soulier toujours aussi patiné à force d'être touché (il paraît que ça porte bonheur pour les examens). La lumière était très belle, mais je n'ai alors pas du tout anticipé ce résultat qui me plaît beaucoup. Ensuite au café le Petit Cluny rencontre avec N. que je ne connaissais que par blog interposé et qui a eu l'heureuse initiative de proposer ce rendez-vous. Longue sympathique et enrichissante conversation à bâtons rompus où il s'avère qu'il a beaucoup à dire sur les livres, le Japon et les japonais qu'il connaît bien, les pâtisseries orientales les guêpes, les pratiques immobilières des chinois et encore bien d'autres sujets... Rentré ensuite à pied jusqu'à Montparnasse en profitant de la douceur de l'air. Ah si Paris pouvait toujours ressembler à ce qu'il est au mois d'Août... Je commence à m'y faire d'être là.... 

2 commentaires:

  1. Exactement ! je ne vois pas du tout pourquoi les gens sont pressés de déserter la capitale, si agréable en août. (Ils devraient plutôt voir de quoi Paris a l'air sans eux)(mais s'ils étaient là ce ne serait plus pareil n'est-ce pas...) À la tienne !

    RépondreSupprimer
  2. Tu vois!!
    J'étais certaine que tu finirais par apprécier ce dépeuplement estival qui rend à Paris la magie que seule la nuit peut encore lui offrir.

    RépondreSupprimer