lundi 27 août 2012

Black is black

  

Voilà,
outre les déclarations de Arnaud Montebourg et les propos de Manuel Valls, nos sémillants jeunes premiers de la politique française, - l'un voulait tout casser lors de la primaire socialiste et semblait en tous points s'opposer à l'autre - et qui, depuis qu'ils sont ministres révèlent leurs pires travers de politiciens roublards (on sent qu'ils sont déjà prêts à tout pour s'accrocher à leur maroquin) voici une raison supplémentaire de broyer du noir en ce début de semaine pourtant ensoleillé. Durant ces courtes vacances, je m'étais quelque peu affranchi de la tyrannie du Réel. Mais à Fukushima, la catastrophe rampe toujours. Chose étrange, la vidéo de surveillance que j'ai pu consulter cette nuit, où l'on voit nettement bouger un réacteur de la centrale sous la pression d'un nouveau séisme, n'est plus accessible. Quant aux medias, silence bien sûr. Plus vendeur de commenter le décès d'un animateur de télévision qui a fait fortune en produisant et présentant des émissions racoleuses et crétinisantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire