vendredi 6 juillet 2012

Pas même vingt et un grammes

Châteaudouble (1993)

Voilà
juste ça, juste ce coin de fraîcheur et les senteurs du figuier, le crépitement des grillons, juste ce moment d'absence, le léger accablement de la chaleur, ce doux moment de vacuité d'égarement d'abandon, la vie rendue légère et insignifiante, pas même vingt et un grammes... il suffirait de juste ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir