vendredi 20 juillet 2012

Les démons


Voilà
jamais il n'a autant craint ses démons, les perspectives qu'ils lui suggèrent, les images qu'ils convoquent, les abîmes où ils voudraient le précipiter. Parfois il redoute de ne pas être capable de résister. Il s'efforce de chasser toutes ces histoires de corde dont on lui a tant parlé ces dernières semaines, tous ces terrifiants récits de détresse, ou bien de passages à l'acte stupides et irréfléchis qui depuis le hantent. Il s'inquiète de ce hideux visage que prend à présent la solitude, pourtant si souvent son alliée autrefois. Tenir, tenir, ce n'est rien qu'une mauvaise passe. Ne pas lever les yeux dans la cage d'escalier. Chasser l'image. Juste penser à l'enfant. Son sourire si plein de gratitude. Son regard lumineux comme une offrande. Toute cette tendresse. Et ce geste délicat qui appelle un baiser. Cela et rien d'autre.

1 commentaire:

  1. Des démons tellement familier, je les ai vusprés de chez moi.
    Salut

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir