dimanche 4 décembre 2011

Rue Oberkampf


Voilà
de contretemps en contretemps j'ai fini par errer dans un quartier que je fréquente peu, avec pour objectif de meubler au mieux l'heure qui me séparait du moment où je rejoindrais des amis dans un restaurant. A la tombée de la nuit cet endroit m'est apparu, m'offrant la douce illusion d'être ailleurs et une vague sensation d'irréalité. Je suis resté un moment dans l'impasse, et j'ai tenté l'image malgré le peu de lumière. Voilà. Plus tard, j'ai aussi eu l'heureuse surprise de retrouver quelqu'un que je n'avais pas vu depuis longtemps et très vite ce fut comme si les années n'avaient jamais passé. 

1 commentaire:

  1. "Je suis resté un moment dans l'impasse". Relisant ce post je trouve cette remarque d'un optimisme démesuré

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir