lundi 10 août 2020

Rêverie à la Fondation Vuitton


Voilà
apprendre créer 
m’abandonner à des sensations nouvelles me confronter à des complexités jusque là ignorées
tel est mon premier besoin et sans doute aussi mon unique désir
un rempart contre la peur et la solitude aussi
Mais quoi qu’il en soit je m'effacerai de ce monde
sans en avoir compris grand chose

5 commentaires:

  1. Voilà.
    Et c'est magnifique comme ça.
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. We always understand the most when we're between 18 and 35. Then we start finding out about all the things we don't understand.

    RépondreSupprimer
  3. À l’instant où l’on s’efface, comprend-on enfin quelque chose ou partons nous simplement chercher ailleurs ?

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être vaut-il mieux ne pas y comprendre trop en fait. Et s'immerger dans la découverte, avec plaisir, parfait pour se sentir vivant.

    RépondreSupprimer
  5. cette confrontation avec ces complexités nous offre une image tout simplement magnifique.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir

Publications les plus consultėes cette année