lundi 28 mai 2018

Jadis déjà combien pourtant je me rappelle

 

Voilà,
"Depuis mon enfance, j'ai été sous l'empire d'une immense mélancolie dont la profondeur trouve sa seule expression véritable dans la faculté qui m'a été accordée à un égal degré immense, de dissimuler celle-ci sous l'apparence de la gaieté et de la joie de vivre ; la seule joie, si loin que remontent mes souvenirs a été que personne ne pût découvrir combien je me sentais malheureux" (S. Kierkegaard)

6 commentaires:

  1. A fantastic image--- Kwarkito noir.

    RépondreSupprimer
  2. Pareille que Bill !
    Et tout pareille que la phrase de Kierkegaard...

    RépondreSupprimer
  3. An image that expresses your emotions Kwarkito, j'adore! It would look perfect as the cover on a book!

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique, et ô combien mélancolique pour un jour d'anniversaire. Parfois, néanmoins, on s'y laisse prendre soi-même à la gaité de façade, non ?

    RépondreSupprimer
  5. L'immense faculté de la dissimulation...; je crois comme So qu'à arriver à communiquer la joie on finit par en ressentir parfois.
    Magnifique ta photo!

    RépondreSupprimer
  6. A very atmospheric photo, reminds me about some photos of Roman Vishniac
    https://en.wikipedia.org/wiki/Roman_Vishniac#/media/File:VishniacCracow.jpg

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir