vendredi 26 août 2016

Solitudes


Voilà,
hors-cadre, il y a un duo de musiciens qui joue. Je crois que la fille qui allume sa clope est la copine de l'un d'entre eux. Le type adossé contre le mur ne semble avoir aucun lien avec la fille. C'était il y a un an presque jour pour jour à Londres. Il y a pas longtemps avec C. on a reparlé de ce séjour. C'était vraiment bien m'a-t-elle dit. Je confirme. (Linked with the weekend in black and white)

3 commentaires:

  1. El paisaje urbano es crucial con toda su complejidad y se ha
    ido ampliando con respecto al potencial narrativo que puede
    haber detrás de un pequeño descubrimiento o de un hacho
    fortuito encontrado por azar.
    Eres un narrador de historias visuales de microrrelatos en
    esta anestesiada sociedad.
    Abrazos.

    RépondreSupprimer
  2. You are very good with people shots. This is very involving.

    RépondreSupprimer
  3. You caught a strange, haunting loneliness in this image, although there are two people. Thought provoking.

    RépondreSupprimer