vendredi 5 août 2016

Livraison



Voilà,
je me souviens de ce lointain séjour à New-York avec C. Lorsque j'ai pris cette photo, cette rue downtown m'évoquait l'impasse dans laquelle avait été tourné le film où Bob Dylan, face à la camera montre des cartons avec inscrits dessus certains mots de sa chanson "subterranean homesick blues". Peut-être même ai-je alors pensé que c'était là que cela avait eu lieu. Là-bas ce qui souvent retenait mon attention, je ne sais pas pourquoi, c'était les choses à l'abandon, la décrépitude de certains lieux, qui me semblaient constituer l'envers du décor, la face sombre de la ville, les coulisse du cliquant et de la prospérité. Evidemment, je ne pouvais pas non plus penser à ce merveilleux recueil de textes et d'images de Raymond Depardon "Correspondance New-Yorkaise" qui reste pour moi un des livres les plus précieux de ma bibliothèque, je veux dire un de ceux auxquels je suis le plus physiquement attaché.(Linked with the weekend in black and white)

3 commentaires:

  1. Thanks for introducing me to Raymond Depardon! The first image of his I saw was the long shot of the camels--- then the psychiatric hospital... then NY... and so on. Amazing stuff. Now I have to try to get "Johnny's in the basement, mixing up the medicine" out of my mind. I like your image very much.

    RépondreSupprimer
  2. Deliveries look rather difficult there! Great feeling of neglect in that street, and wonderful fire escape patterns.

    RépondreSupprimer
  3. oops, that seems like a hazard. Nice catch!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir