dimanche 8 mai 2016

Gare du Nord


Voilà,
Certaines images sont le produit d'associations de dégradations, d'hybridations de destructions. Il s'agit de contourner ce que m'offre la réalité que d'une certaine façon je recompose à seule fin d'obtenir un résultat qui n'existerait pas sans moi. C'est à ça que je passe la plupart de mon temps libre. Ça atténue la douleur. Ça permet de tenir. Il faut juste que ça soit là. 

2 commentaires:

  1. Et si en plus, cela peut aider les autres à atténuer leur douleur et à médiatiser aussi la réalité, alors l'art est on ne peut plus utile.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir