vendredi 6 mai 2016

Bouquiner au soleil


Voilà,
au sol la lumière dessine les barreaux d'une prison que semble réfuter et même défier cette attitude nonchalante et presqu'indifférente au monde. Bouquiner au soleil, comme si on était à la plage. Le contraste était saisissant alors qu'au cours de l'après-midi, à quelques rues à peine, la manifestation du premier mai avait donné lieu à des scènes de tensions et de violences particulièrement choquantes. Linked with The Weekend in black and white)

5 commentaires:

  1. He's like a child, reading or playing in the light from the living room window. Very innocent looking.

    RépondreSupprimer
  2. Lovely to be able to relax in this way. The shadows are striking.

    RépondreSupprimer
  3. ça alors, c'est trop cool ! j'aime les gens qui osent
    ce que je n'ose pas
    bon weekend à toi

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Qu'il profite bien, beau noir et blanc!

    RépondreSupprimer
  5. There is a sadness to this photo. This person may be "free", but seems to have no home but the street. You mention the shadows like iron bars, and I see he is imprisoned by his poverty. Strong b&w photo.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir