jeudi 7 avril 2016

Au Bord d'un monde


Voilà,
tu te tenais au bord d'un monde qui te rappelait vaguement celui qu'il te faudrait – pensais-tu – bientôt quitter et qui n'était cependant pas celui où tu avais vécu. Au fond de ta poche de pantalon sur un papier froissé semblable à un ticket de théâtre était inscrit ton nom. C'était ton sésame pour cette barge sur laquelle tu étais supposé embarquer. Qu'elle fut amarrée sur l'autre rive te déconcertait. Moins cependant que ce ciel liquide où elle semblait flotter sans pour autant s'y refléter. Fallait-il que tu attendes ou devais-tu par tes propres moyens accéder à l'autre côté ? Tu pensais pourtant en avoir fini une bonne fois pour toutes avec les questions les décisions les choix les initiatives. Le souvenir lointain d'un voyage scolaire dans la vallée du Rhin passa comme une brume légère entre toi et le paysage. Peut-être après tout suffisait-il que tu restes ainsi à contempler ce qui s'offrait à ton regard. Et tu finirais par te dissiper toi aussi comme un nuage, sans même t'en rendre compte.

3 commentaires:

  1. A very striking image, mon ami...

    RépondreSupprimer
  2. Au bord de ce monde, le ciel est liquide, une belle invitation a y plonger.

    RépondreSupprimer
  3. Parfois, vous me faites cet effet que je viens ici, et que j'y lis ce qu'il me fallait, exactement, à cette seconde. Là plus que jamais ce fût le cas, ce coup au ventre de la perfection...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir