dimanche 13 septembre 2015

Taxidermie


Voilà,
je me souviens très bien du cours de mes pensées lorsque je me suis arrêté devant cette vitrine. Je me faisais quelques injonctions à caractère plus ou moins philosophique essayant de me convaincre que je devais être à la fois détaché de moi et immensément relié au monde, en me donnant chaque commencement comme une fin en soi, qu'il fallait "s'efforcer de s'estranger" comme le disait je crois le si nostalgique Du Bellay, mais bon, je me suis laissé distraire par tous ces rats dans leur vitrine, figés en une sorte d'immobile chorégraphie, et je suis revenu à ma vieille manie j'ai pris la photo. Ce matin je l'ai mise en ligne pour The Weekend in Black and White.  Et puis j'ai décidé qu'aujourd'hui serait un jour de jeûne.

4 commentaires:

  1. Le plus souvent on prend une photo pour se parler à soi-même, c'est une manie de solitaire...

    RépondreSupprimer
  2. ...ou soudain une image va déclencher une idée, porter des mots.

    RépondreSupprimer
  3. A strange display. I can see why it fascinated you. An excellent photo.

    RépondreSupprimer
  4. A VERY strange display. I'd probably have a conversation with myself about it.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir