mardi 15 septembre 2015

Soudaine averse


Voilà,
tout à coup au milieu de la rue de Rivoli, sous les rafales de pluie, il a pensé au poème de Verlaine : lI pleure dans mon cœur /  Comme il pleut sur la ville / Quelle est cette langueur / Qui pénètre mon cœur ? etc... Bien sûr lui en connaissait la raison, il n'avait pas trop de questions à se poser, ou bien d'autres, inutiles. Comment avait-il pu à ce point manquer de clairvoyance ? Certains propos qu'il avait pu tenir, des choses qu'il avait écrites avaient-elles suscité des mécompréhensions ? Avait il transgressé une loi tacite informulée ? Quelque chose a un moment avait du lui échapper, un détail auquel il n'avait pas accordé assez d'importance peut-être. La pluie redoubla de violence, il se précipita sous les arcades pour y trouver un abri.

1 commentaire: