mercredi 25 février 2015

La Douceur


Voilà,
parfois, au détour d'une rue, une vision fugitive infiniment tendre et apaisante, un instant, vous réconcilie avec le monde
(qui d'ailleurs n'en a rien à faire)

7 commentaires:

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir