mardi 17 février 2015

Demi-fou


Voilà,
lors du jugement de Jean-Claude Romand (cet homme qui a tué sa famille après s'être, pendant dix huit ans, fait passer auprès d'elle et de tout son entourage pour un chercheur et un médecin), le psychologue assermenté auprès du tribunal a déclaré le criminel à demi-fou "parce qu'il avait une vison altérée du réel". A juste titre au cours d'un entretien radiophonique le photographe Eric Delsaux en a conclu que "nous sommes tous des demi-fous puisque chacun cultive un rapport diffus bizarre et fuyant au réel". D'ailleurs ce post, lui aussi, atteste d'un rapport équivoque au réel, puisque, non seulement l'image n'illustre en rien le propos que je tiens mais en plus — comme bien de ceux qui vont lui succéder dans les jours à venir et comme de nombreux autres qui l'on précédé —, ce billet programmé à l'avance, se trouve en quelque sorte publié au futur antérieur.

3 commentaires:

  1. bonjour Monsieur kwarkito,
    j'ai un problème avec le future antérieur
    le futur simple est le suivant
    je regarderai
    et le futur anterieur
    et je regardererai?
    Bon désormais je sais ce va me couté ce commentaire,
    un nouveau bescherelle!!!!!
    bonne journée^^
    Jorge

    RépondreSupprimer
  2. Il me semble l'avoir bien connu ce Jean-Claude Romand. Et je m'interroge.

    RépondreSupprimer