mardi 26 août 2014

Avant de repartir


Voilà,
il fallait bien que ça finisse, le répit... Allez, bye-bye l'été, bye-bye la glandouille, les grasses matinées, les siestes, et les conversations sous les étoiles... Les bains de mer, les enfants qui ne se connaissent pas et qui très vite font bande à part... Cette année, durant ces quelques semaines de relâche, j'ai eu de la chance, j'étais en bonne(s) compagnie(s)... Et puis aussi où il ne pleuvait pas... Et comme elle était heureuse ma fille... J'ai essayé d'oublier le cours ordinaire des choses, j'y suis parfois parvenu, mais c'est tout de même difficile quand le monde alentour est si confus, incertain, tellement lourd de menaces et que même les clowns se suicident. L'été on fait l'autruche, mais, c'est souvent l'été que les grands bouleversements se profilent. Maintes fois à la fin de l'été, je me demande, "Y aura-t-il un autre été ?, je veux dire un été où la dose d'inquiétude est supportable. J'ai beaucoup rêvé autrefois, lorsque j'étais en classe, et j'ai naïvement cru aux illustrations qui me laissaient imaginer un monde stable et pérenne qui sans doute correspondait à mon désir de paix et de stabilité. Ce n'est peut-être pas la tonalité de cette image, mais elle me plaît bien avec son palmier kitsch, son vieux beau tenant sa canette, l'entrepôt au fond, ce joli cul en premier plan, le ballon des vacances, et les traînées persistantes des avions dans le ciel. Un peu caustique peut-être, mais bon, il faut s'armer pour la rentrée. De toute façon, ces gens parlaient très fort et disaient beaucoup de conneries. Quoiqu'il en soit, c'est la dernière images des vacances.

4 commentaires:

  1. :-)
    Je l'aime bien cette photo.
    Septembre est à nos portes,ya plus qu'à !
    Un abrazo.

    RépondreSupprimer
  2. Buenísima fotografía y un maravilloso texto,
    Me encanta, es un placer!!


    Un saludo, Ángel

    RépondreSupprimer
  3. Love the vintage atmosphere, BW was the perfect choice for it. ;-)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir