mardi 19 juin 2012

Songeur


Voilà
il y a des journées dont on se passerait bien. Bon je ne raconterai pas en détails, j'aurais l'impression d'endosser une fois de plus une névrose qui ne m'appartient pas. Il y a des effets dont on croit s'être défait et on s'aperçoit qu'on les porte encore, on est incapable de se souvenir qu'on les a remis, on les a c'est tout, c'est bien agaçant, à croire qu'on ne peut pas s'en débarrasser. Il faudrait pouvoir n'envisager les choses ne percevoir les événements qu'avec humour distance avec le style quoi bref à l'anglaise never complain never explain ce qu'on appelle la classe l'élégance... Sûr jusqu'à présent suis loin du compte ah oui ça vraiment loin très loin, mais persévérer quand même s'obstiner... Quoiqu'il en soit l'absurdité de certains événements de certaines vies écrites comme des histoires, laisse songeur... Et j'étais là Bd St Martin abasourdi devant ce message sur l'écran du smartphone. Quand même je trouvais que cela faisait beaucoup en peu de temps... Ce délicieux paysage urbain qui s'offrait à moi m'a semblé l'image adéquate pour illustrer l'état qui était le mien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir