mercredi 15 août 2018

Assomption


Voilà,
hier soir, par hasard je me suis retrouvé non loin de Notre-Dame. Une procession en l'honneur de la Vierge Marie en faisait le tour. Gardé par la police et par l'armée, le quartier était bouclé. Il a fallu franchir plusieurs barrages de sécurité pour accéder au parvis. La foule des badauds était à peine moins nombreuse que celle des croyants qui suivaient une statue en tenant des lampions chantant des cantiques et parfois même prenant des photos. "Il est grand le mystère de la foi"


Il paraît que ces processions mariales ont lieu dans toute la France, et qu'elle répondent à un vœu du Roi Louis XIII qui le 10 février 1638 a souhaité consacrer la France à la Vierge : Nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre État, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et défendre avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis, et que, soit qu’il souffre le fléau de la guerre, ou jouisse de la douceur de la paix, que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire"La première procession a eu lieu le 15 Aout de la même année devant Notre-Dame, ainsi devenue le mémorial perpétuel de cet acte de consécration. Le site internet de Notre-Dame de Paris précise que c'est à l'occasion du 350 ème anniversaire de ce vœu, que le père Jacques Perrier, alors curé-archiprêtre de la cathédrale, réinitia (sous un régime socialiste et avec un premier ministre protestant), cette tradition en sortant de la cathédrale la statue en argent de la vierge offerte par Charles X en 1826. Mais en dépit des apparences, la France demeure une République.


Dans l'assistance mon regard a été attiré par ce visage qui ressemble à un de ceux qu'on peut trouver dans les tableaux des primitifs italiens. Le maintien de cette jeune fille laissait aussi supposer une éducation bourgeoise traditionnelle et catholique. Je me suis demandé si elle était encore vierge et si de temps à autre elle cherchait toute seule son plaisir.

9 commentaires:

  1. Un historique intéressant puis une chute très inattendue qui m'a fait rigoler!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était un peu le but. je suis parfois un peu primesautier en dépit de mon pessimisme :-)

      Supprimer
  2. ¡Maravilloso!, estupendas fotografías,
    y del texto… ¿qué voy a decir?.
    Aplausos.
    Abrazos.

    RépondreSupprimer
  3. Love that last shot Kwarkito, the young lady does indeed have a lovely face, as to the rest who knows 😊

    RépondreSupprimer
  4. I am haunted by your text, I am haunted by the young lady.
    A Holy water shot in my face.

    RépondreSupprimer
  5. Ta conclusion sera mise à l'index. a coup sûr.
    Oui, je déplore ce genre de procession sur le domaine public.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir