vendredi 20 juillet 2018

Le Salut sur la Roche


Voilà,
le cédrat de chez Nicolaï acheté au printemps 2010 dans cette boutique juste parce la vendeuse, une brune quadragénaire assez stylée m'en avait aspergé le poignet avec un je-ne-sais-quoi d'un peu mutin, mais aussi parce qu'il m'évoquait ce lime de chez Crabtree&Evelyn offert par Pierre Guyot un dimanche matin rue Cassette où il venait d'emménager  (pour Agnès c'était un Ylang-Ylang de la même maison). Ce matin, associés à cette fragrance, me sont revenus des souvenirs de Châteaudouble. J'ai repensé au jardin de Gérard juste au dessus du tunnel. Les moments lointains se mêlent a d'autres plus récents sans que je ne puisse y faire grand-chose. Je ne vais pas les chercher ils remontent, c'est ainsi. Parmi eux, l'ombre de qui-je-fus m'adresse un amical salut. linked with the weekend in black and white)

6 commentaires:

  1. its nice to have a pleasant reminder of things and events from the past, like the shadow waving at you ...also i love the smell of ylang ylang :)

    RépondreSupprimer
  2. Tres joli memories evoked by a perfume Kwarkito, it happens sometimes, even in passing someone in the street ✨

    RépondreSupprimer
  3. That's quite a view! Love the waved greeting ;)

    RépondreSupprimer
  4. I wonder how long it takes the shadow of a person to get to the road?

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir