lundi 24 avril 2017

Aventures dans les îles


Voilà,
j'ai du mal à faire le lien entre la silhouette de cet enfant qui porte en ceinture une cartouchière de l'armée, et ce que je suis à présent. C'est le même corps, la même personne. Est ce pour autant la même identité. C'est à cette époque, nous vivions alors à Châlons sur Marne, devenu plus tard Châlons-en-Champagne, que les parents avaient d'abord loué avant de l'acheter un poste de télévision Grammont, derrière lequel se trouvait un boîtier où il fallait mettre des pièces. Comme ils travaillaient tous les deux, je passais les jeudi seul. Je regardais à midi, en mangeant ce que ma mère m'avait préparé et qu'il fallait juste réchauffer, la séquence du jeune spectateur qui retransmettait des extraits de films et ensuite dans ls programme jeunesse de l'après midi "Aventures dans les îles" et "Ivanhoe" avec Roger Moore. Je me souviens aussi d'une série qui s'appelait "les hommes volants" ("The sky diver" en anglais) et qu'un des personnages s'appelait Ken Curtis (longtemps j'ai cru que c'était Ted Curtiss). Sans doute est-ce pour cela qu'à l'époque je me suis inventé un héros, une sorte de double imaginaire qui s'appelait Jim Curtiss et qui m'a longtemps accompagné. Mais pour en revenir à "Aventures dans les îles", ces paysages me fascinaient et les aventures du capitaine Troy constituaient un moment que je ne voulais en aucun cas manquer. C'est comme ça que j'ai appris l'existence des requins-mangeurs-d'hommes. Je ne peux écouter la musique du générique sans en être encore aujourd'hui bouleversé. 



2 commentaires:

  1. I love the old car-- Renault? ANd your latest batch of Instagrams are wonderful. I especially like the one with the mirrors!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir