mardi 20 décembre 2016

Alençon et Marcello


Voilà,
j'ai pris cette photo il y a exactement 20 ans. J'étais en tournée avec le spectacle "La cerisaie" de Tchekhov mis en scène par Margarita Mladenova et Ivan Dobtchev, et je crois que c'était notre dernière date avant Noël et la reprise à Paris au théâtre de la cité internationale. Je me promenais dans la grand rue d'Alençon en songeant à Thérèse devenue Sainte Thérèse de Lisieux, mais qui était née dans cette ville et avait été baptisée dans cette église. Parce qu'un jour en feuilletant une revue de photo, je leur avais trouvé une ressemblance, j'ai associé depuis le visage de Thérèse, la première sainte à ma connaissance qui a fait de la photographie à celui d'Agnès. Ce matin là, mes pensées me portaient tour à tour de l'une à l'autre pendant que des hauts-parleurs diffusaient un programme de la radio locale pour les fêtes commerciales de Noël. Lorsque j'ai entendu un flash d'actualité annonçant la mort de Marcello Mastroianni survenue le matin même, j'ai appuyé sur le déclencheur. A ce moment précis j'ai éprouvé un réel sentiment de perte auquel cette image est pour moi définitivement associée.

3 commentaires:

  1. Un magnifico texto para esta vieja fotografía.
    Te deseo unas buenas fiestas de navidad.
    Saludos.

    RépondreSupprimer
  2. Nice.... Nice to remember Marcello, too.

    RépondreSupprimer
  3. i find it so interesting the precise moments we remember when we take particular photos...the memories are both visceral and visual...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir