vendredi 16 décembre 2016

Perspectives constructivistes


Voilà,
certaines perspectives de paysages urbains me saisissent simplement sans doute à cause des lignes, de la géométrie qui s'en dégage. Elle me ramènent à ce moment où à la fin des années 70 j'ai découvert le constructivisme russe qui revenait alors à la mode dans la pub et le graphisme. Ce quartier de Belem au pied du pont qui enjambe le Tage me fascine littéralement et en particulier cet endroit où je suis resté un long moment tant il me semblait irréel, semblable à un décor de cinéma. (Linked with The weekend in black and white)


4 commentaires:

  1. I like this very much! Lines, textures, tones - all harmonious.

    RépondreSupprimer
  2. Oui ça fait du bien la géométrie.
    J'aime beaucoup .

    RépondreSupprimer
  3. I think you're right! It does look like a film set in a way--- When I was a kid I saw "Rear Window" in the theater. I thought the sets looked phony. When I grew up I found that the sets were quite artful-- Quite lovely really. That has little to do with anything, but I'm trying to keep my mind on beautiful things. Joyeux Noel, Arnaud.

    RépondreSupprimer