jeudi 8 décembre 2016

Fuir Paris


Voilà,
Aujourd'hui nouveau pic de pollution comme il n'en a jamais été enregistré à Paris à cette saison.
La gorge me pique je n'ai plus de voix
Je pense à Bill et à Laura dans leur Ouest lointain, immergés dans la nature.
Et j'ai aussi comme une envie de Dordogne et de grand air.

1 commentaire:

  1. thanks for the plug! It appears that things will get worse everywhere before people have had enough of the current trends. Let's fool them and live forever.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir