vendredi 29 juillet 2016

Projections



Voilà,
j'ai parfois la vision d'un monde d'après la catastrophe, un monde où le pétrole manque. Trop coûteuses les voitures, devenues rares sont réservées à une minorité fortunée ainsi qu'à la police et à l'armée. On a pris l'habitude se déplacer dans des carrioles légères en titane recyclé. Profilées comme des chaussures de sport, elles sont trainées par des chevaux, parfois même des chameaux ou encore tractées par des réfugiés climatiques du quart monde constituant une main d'œuvre à bas-coût. Les jeunes se déplacent vite, en rollers ou en skate. Sur les voies ferrées ne circulent que des draisines comme celles que l'ont voit dans "Stalker" le film de Tarkovski, ou d'autres sur lesquelles des vélos ont été posés. (Linked with the weekend in black and white)

6 commentaires:

  1. Quite a vision of a possible bleak future, echoed by your fine image.

    RépondreSupprimer
  2. This is certainly a bleak vision of the future. It is also a bleak image from the present, but I know such places do exist.

    RépondreSupprimer
  3. Bleak, but your picture is fascinating!

    RépondreSupprimer
  4. You have fascinating subjects.


    Frankly My Dear

    RépondreSupprimer
  5. the future is here....indeed its bleak at the rate "progress" is going

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir