mercredi 22 avril 2015

Les Yeux fermés


Voilà,
"J’ai en ce moment tant d’idées fondamentales, tant de choses vraiment métaphysiques à exprimer, que soudain je me sens las, et que je décide de ne plus écrire, de ne plus penser : je laisserai la fièvre m’apporter l’envie de dormir, et les yeux fermés, je caresserai doucement, comme je ferais à un chat, toutes les choses que j’aurais pu dire." Fernando Pessoa

3 commentaires:

  1. Excellent Pessoa aux variations d'humeur parfois évidentes ?

    RépondreSupprimer
  2. This is a wonderful picture--- and that quote really got to me! Thanks, Arnaud.

    RépondreSupprimer
  3. Curiosa pintura.. un saludo desde Murcia...

    RépondreSupprimer