vendredi 27 janvier 2012

Nuages merveilleux nuages

Nuages

Voilà
ce matin, ces tout petits nuages, à peine visibles, aperçus de ma fenêtre, je ne sais pourquoi ils m'ont à ce point touché que j'ai eu envie de les photographier. Formes légères qui n'apparaissent que dans le mouvement... "l'être n'est un être que dans le changement qui lui fait quitter son être en soi inexistant pour un autre être qui ne sera pas moins inexistant" Jankelevitch  (Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien). Comme eux, se dissiper en douceur s'effacer discrètement puis disparaître dans le bleu d'un ciel où il n'y a plus lieu d'être.

3 commentaires:

  1. Les nuages vers chez toi étaient comme une ponctuation céleste, juste une présence pour donner le ton.
    C'est amusant car toute la journée je n'ai pas arrêté de dire à mes collègues de travail que les nuages aujourd'hui étaient vraiment spéctaculaires,ce qui n'a provoqué aucune émotion chez eux, mais m'a fait remarqué à quel point leurs regards étaient étonnamment vides.
    Je me sens si seule parfois...

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes bien sous le ciel parisien ? Je les ai vus, moi aussi, et les fait remarquer, de la voiture, à ma petite maisonnée.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir