samedi 6 novembre 2010

見性 (kensho)


Voilà
par une paisible et douce fin d'après-midi d'automne, marcher silencieux sur des tapis de feuilles jaunies. S'abandonner dans un périmètre peuplé d'absences au tendre éclat de la lumière. Un instant, pour que cette fugitive sensation de ne faire qu'un avec le monde, ne disparaisse pas tout à fait, lui faire confiance .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir