lundi 22 mars 2010

Tenir à distance

Tuxedo Moon
Voilà,
longtemps j'ai joué les images contres les mots. Il me semblait qu'elles seules pouvaient suggérer ce que j'étais incapable de formuler. J'opérais alors par découpages et recoupements, assemblant des fragments  de photos  ou de dessins épars, pillés la plupart du temps dans des revues où il fallait y regarder à deux fois,. Alors apparaissaient des agencements où comme en rêve toutes les oppositions étaient niées. l'Ici et l'Autrepart, le Présent et le Passé, l'Actuel et le Virtuel cohabitaient dans un même cadre, celui du montage. Ces constructions disaient mes envies secrètes, mes terreurs enfouies, évoquaient d'improbables errances et la nostalgie d'Ailleurs hypothétiques. Mais surtout elles me permettaient de donner une forme à un certain tourment, une sorte d'effroi qu'il fallait absolument tenir à distance.

1 commentaire:

  1. Oui oui ô combien cette image dit l'endroit où je me trouvais hier - dedans dehors et ailleurs - au bord d'une autre mer - lumière et attributs.
    Et quelle élégance que de coller ainsi à distance les démons et autres rôdeurs.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir