lundi 17 novembre 2014

Se raconter des histoires


Voilà
"Je me raconte des histoires, dont une quantité infime seulement verra le jour sur du papier. Écrire est un travail harassant : choisir, combiner les mots pour qu'ils ne s'éventant ne pourrissent pas trop vite à la lecture! Tâche totalement disproportionnée à nos forces que l'on se demande comment des hommes lucides ont osé l'entreprendre. sans doute - je parle en mon nom - finissent-ils par se convaincre qu'ils aident ainsi à produire une réalité qui leur dispensera un peu de sa force en retour. Ma pensée file, et se vide, ignore toute contrainte, vire, plonge et se retourne avec l'exquise souplesse d'une loutre jouant dans l'eau. Nous avons tous du génie dans la position horizontale et les yeux clos." (René Hardellet) linked with the weekend in black and white

6 commentaires:

  1. "Nous avons tous du génie dans la position horizontale et les yeux clos"
    voilà, oui ! Bien de se le rappeler de temps en temps .

    RépondreSupprimer
  2. J'ajouterais ceci. dans la position horizontale.. et de nuit.

    Le matin ce génial semble souvent avoir disparu, hélas! :-)) J’aime l'image de la loutre donc.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour kwarkito?

    Qu'elle soit horizontal ou vertical, l'horizon vire toujours à l'emmental...

    Sinon votre image est belle sauf que la diagonale est mise à l'horizontal, c'est fondamental!

    bonne courage et bonne sortie..
    Jorge

    RépondreSupprimer
  4. quando la letteratura ispira la fotografia
    ciao
    marco

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir