mercredi 15 octobre 2014

À chaque fois comme un tour de manège


Voilà
que sans raison particulière, la pensée décide de se saisir de ce cadre, de cet angle de vue. Des centaines de fois auparavant le regard a effleuré cette vision mais sans pour autant songer à s'y attarder. Mais à cet instant, c'est peut-être l'image d'un monde sans grand horizon ni guère de promesse qui se révèle soudain en haut de l'escalator. Pendant qu'il me haussait vers la sortie, je songeais au bonheur que c'était, enfant, d'emprunter celui des Nouvelles Galeries Bordelaises. À chaque fois comme un nouveau tour de manège. 

4 commentaires:

  1. Si tu permets, je dirais que ce n'est pas là ta meilleure. Mon conseil est aux gens de te te revoir, de te relire, d'aller partout chez toi où on se sent chez soi en plus précieux.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui enfin tu me demandes la permission mais tu ne me laisses pas vraiment le choix... Oui peut-être que ce n'est pas la meilleure (et puis où est elle la meilleure ? Y en a-t-il vraiment une ?), mais elle me plaît tout de même (sans quoi je ne l'aurais pas mise en ligne). J'aime bien ce côté un peu trash... (même si j'ai bien pire en magasin)

      Supprimer
    2. Ami, pardon, j'ai des accès d'insolence. Je ne veux pas te blesser. Je suis peut-être jaloux aussi parce que tu tiens mieux ton blog que moi. J'ai voulu inviter tout le monde à tout lire et voir. Tu sais, tu peux me laisser aussi un commentaire du même tabac. Moi, ça me rassurerait. Je sais que je suis un peu trash et que parfois tu m'as en magasin. Enfin je retire tout, j'attends tout.

      Supprimer
  2. Cela me procure autant de bonheur passé qu'actuel ces tours de manèges, mais une frustration réside cependant celle du prix du ticket...
    bon week end
    jorge

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir