lundi 23 juin 2014

Exposition Martial Raysse


Voilà,
il y a la silhouette de ce type vu à plusieurs reprises photographiant des toiles pendant sa visite. J'émets des hypothèses : regarde-t-il sur l'écran de son appareil numérique les photos qu'il a accumulées au cours de l'expo ? Ou plus simplement celles qu'il vient tout juste de prendre ? Peut-être est-il seulement en train de lire ses SMS ou consulter sa messagerie... Et puis il y a ces personnages enfermés dans la toile qui, surgis de la vision d'un poète, se tiennent là au bord d'un autre monde... Et encore ce grand vide entre la peinture, l'homme de dos et moi qui suis là par hasard. Je ne sais pas, tout à coup l'instant exige de ne pas sombrer dans l'oubli. Je déclenche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire