mardi 1 février 2011

De l'inconvénients de certains concepts

Voilà
un philosophe ce matin à la radio dit "les pessimistes post-modernes voient un monde liquéfié, les optimistes post-modernes un monde déterritorialisé". Les Africains qui pour fuir la misère, se noient après s'être entassés sur une embarcation de fortune sont ils des optimistes forcenés ou d'incurables pessimistes? Et d'abord, sont ils vraiment post-modernes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir