samedi 24 avril 2010

L'épitaphe de Paul Klee


Voilà
"Çi bas je ne suis guère saisissable, car j'habite aussi bien chez les morts que chez ceux qui ne sont pas nés encore, un peu plus proche de la création que de coutume, bien loin d'en être jamais assez proche". C'est la merveilleuse épitaphe que se réservait Paul Klee

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir