dimanche 29 décembre 2019

Tenir à distance


Voilà,
parfois au spectacle de tous ces gens qui prennent des photos et auxquels, contre mon gré, je ressemble inévitablement, il m'arrive d'être pris de découragement. Je sais que je fais cela, non pour capter le réel, mais plutôt pour le tenir à distance. Souvent ce n'est pas un lieu, une personne ou une situation que je saisis, mais une idée qui me passe par la tête. Combien parmi les gens qui photographient le font-ils aussi, pour donner une forme à leur inquiétude ? 
"En moyenne, chaque jour, plus de 55 millions de photos sont publiées sur Instagram et 350 millions sur Facebook." (Linked with the weekeknd in black and white)

9 commentaires:

  1. Damn! You are making me think again!

    RépondreSupprimer
  2. Le regard contraint par l'objectif peut être une éducation du regard ou une déformation.
    J'aime la remarque d'un biologiste expliquant que depuis qu'il s'est spécialisé dans les escargots il ne remarque plus aucun oiseau, son regard étant rivé au sol...

    RépondreSupprimer
  3. I have fun and others are bored. Maybe I'm afraid to miss something in her life, to be the center of attention with her photos. Fear to be alone or need recognition for yourself, a confirmation that is not enough in real life.
    Fad by the younger ones to be in...

    great Shot!!!

    RépondreSupprimer
  4. le sens se perd dans telle inflation.

    RépondreSupprimer
  5. Fine street photo of another photographer.

    RépondreSupprimer
  6. The world is crazy. I mean people. I only use Instagram for watching, I don't post anything anymore. There is too much of everything. Photography has completely lost its charm.
    Nice post and photo.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir

Publications les plus consultėes cette année