mardi 24 décembre 2019

Les cent ans de Pierre Soulages




Voilà,
Aujourd'hui le peintre Pierre Soulages a cent ans, je me permets ce modeste hommage à ma façon 
avec ces trois gros plans d'une bâche en plastique noir, aperçue par un matin humide, un été, quelque part en Aveyron

11 commentaires:

  1. 100 ans ! Ses peintures sont des merveilles, des noirs qui vibrent.
    Joyeux noël Arnaud.🎄🎄🎄

    RépondreSupprimer
  2. I just looked him up and spent some time with many of his images. Your wet tarp does suggest some of his lines-- in the shadows. Thanks for the introduction. And I hope your Christmas is full of love and laughs.

    RépondreSupprimer
  3. s'il est un peintre qui aide non pas à regarder mais à voir, oui voir, c'est pierre soulages. qu'il continue de travailler, qu'il continue d'avoir envie de travailler, donne quelque espoir qu'il n'est pas toujours vain de vieillir, que dans le noir l'on peut échapper au naufrage.
    l'idée que tu as eu de rapprocher tes photos d'une bâche noire ou noircie au labo, fut-il numérique, est une de ces idées simples à laquelle j'aurais voulu penser. il est trop tard et je ne serais pas jaloux ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je préfère vos bâches à du Soulages, pour ce qu'il y a encore de hasard, ou plutôt de passé inconnu dans les plis.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens d'écouter sur France Inter Boomerang où Augustin Trapenard s'entretenait avec Christian Bobin et ils parlaient de son livre "Pierre" (Soulages).
    Tes bâches(excellente idée) et son goudron, la clarté "qui nous font revenir à nous-mêmes" disait Bobin. "Ils nous regardent, ce sont des personnages, des donateurs de vie" (je cite de mémoire)
    Bonne journée Kwarkito.

    RépondreSupprimer
  6. You have found such beauty in a common sight! I love all three of these.

    RépondreSupprimer
  7. Nicely done triptych. The blacks are quite vivid so a bit scary at first, but then it leaves a lot to the imagination!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir

Publications les plus consultėes cette année